Posts in Category: étapes

Étape 21 : Montgeron – Paris

– L’arrivée est cette fois en vue ! Les derniers courageux du peloton touchent au but. Il ne leur reste à traverser que l’Essonne et les Hauts-de-Seine, à faire 8 fois le tour des Champs-Elysées et ils auront enfin bouclé la grande boucle. Entre Montgeron et la Porte d’Orléans s’égrènent les habituels kilomètres de parade avant que les coureurs n’adoptent une cadence de critérium pour un final qui se dénoue habituellement au sprint.

– Hé Jeannot… vu que tu vas gueuler si je fais une blague sur Bourg-la-Reine, on laisserait pas Paulo faire le taf aujourd’hui ? On va servir à rien jusqu’au sprint d’arrivée. Les gens sont en mode Stéphane Bern, ils veulent de l’hélico et de l’histoire. Et puis la caravane arrive en avance, y’a les copains de Le Gaulois qui font une petite fête dans les camions-poulets…

– Pffff… je vais te dire Lolo… Je crois que je suis tombé amoureux de Muriel la petite hôtesse Cochonou, alors non seulement on laisse Paulo aux manettes, mais il se démerde jusqu’au sprint ! Allez, ciao la compagnie.

– Tu me fais bien plaisir Jeannot, tu vas me manquer après ces trois semaines dans la roue du Tour ! On se croise en Août sur les critériums ?

La grande Borne

Ahh ! Enfin de l’architecture moderne ! J’en avais tellement marre des églises gothiques, des voies romaines et des châteaux renaissance… Pfff, quel bonheur. Aujourd’hui on passe par Viry-Châtillon, à deux pas de la Grande Borne, un ensemble de plus de 3 600 logements conçu par le grand architecte Emile Aillaud entre 1967 et 1971. Quel plaisir de retrouver tous ces bâtiments courbes, ces œuvres d’arts disséminées dans le quartier et la place de l’œuf pour se prélasser !

Poisson-pilote

Le poisson-pilote est une espèce particulière de coureur cycliste qui aime se frayer un chemin dans le banc de poissons formé par le peloton. Son rôle est de placer le sprinteur de l’équipe dans une situation idéale dans les 300 derniers mètres avant la ligne d’arrivée et de s’effacer au dernier moment pour lui laisser envoyer les watts pour l’emballage final ! Le poisson-pilote est donc un coureur adroit et rapide, mais pas assez adroit et rapide pour être la star de l’équipe. Un peu comme Kevin Gameiro en fait.

  • Si les jeunes de la Grande Borne ne te comprennent pas, rajoute -Zer à la fin de tes mots, tu devrais t’en sortir.
  • Si tu veux quitter le cuissard et fêter ta victoire sur les Champs avec toute la caravane, tu peux aller au Queen. Raymond Poulidor assure le dj set.

Enregistrer

Étape 20 : Marseille – Marseille

– Bonjour Laurent, ça y est c’est le jour J pour entériner le podium final avant la grande parade entre l’Essonne et Paris… Tous les observateurs disent que le kényan blanc a course gagnée et que ce contre la montre n’est qu’une formalité. Quelle erreur ! Quelle méprise ! Je l’ai dit à son Directeur sportif, la cité phocéenne c’est pas Monte Carlo, les 22,5 km de cet ultime chrono vont arpenter les rues les plus dangereuses de France dans une boucle qui s’élance et arrive au Stade Vélodrome. J’ai pas dormi de la nuit Lolo, j’avais trop peur de prendre une balle perdue, de me faire car-jacker ou violer par une bande de pré-ados des quartiers nord. J’ai eu si peur…

– Mais non Jeannot, ne t’inquiètes pas il ne va rien t’arriver. Par contre t’as raison il n’y a que 23 secondes entre Romain Bardet et l’autre grande gigue de Chris Froome. 23 secondes c’est rien !! Ou plutôt si, 23 secondes c’est une belle glissade sur une flaque d’essence, un bidon jeté par un spectateur, une agression 20 minutes avant le départ, un vol de vélos, une intoxication alimentaire, une menace de l’entourage proche, tellement de choses peuvent arriver de nos jours !!

– Tu as sûrement raison, mais il ne faudrait pas inciter les spectateurs à commettre des actes délictueux. Nous sommes tous réunis par la beauté et l’amour du spectacle sportif.

– Ô bieeen sur que non, on voudrait que les marseillais donnent la meilleure image de leur ville ! Une ville si belle, on adooore Marseille ! Je dis juste que Chris Froome, un british, n’a que 23 secondes d’avance sur un français et qu’il doit traverser Marseille en vélo, c’est tout.

Le vélodrome

En cyclisme, il n’y a qu’un seul vélodrome pour les courses en ligne. Ce vélodrome est à Roubaix, dans le Nôôrd. Il accueille l’arrivée de Paris-Roubaix tous les mois d’avril depuis 1943 et c’est le royaume de nos voisins Belges qui comptent les deux recordmans Roger De Vlaeminck et Tom Boonen avec 4 victoires chacun. A Marseille Il y a également un vélodrome où 11 footballeurs se donnent en spectacle tous les quinze jours en essayant d’aller vers le but adverse, faisant parfois mentir la devise du club (droit au but). Ironie de l’histoire, le titre majeur obtenu par l’Olympique de Marseille, la Ligue des Champions 1993, a été conquit sous les ordres de Raymond Goethals alias “le sorcier belge”. Comme quoi, les vélodromes c’est vraiment leur truc.

Gregario

Le gregario n’est pas un type à la mine patibulaire se baladant avec baguouses et chaînes en or sur la chemise ouverte, non ce n’est pas un porte-flingue corso-italien qui se planque sur le vieux port pour échapper aux poulagas. Le gregario c’est l’équipier de l’ombre, le coureur dévoué à son leader chargé de remonter les bidons depuis la voiture du directeur sportif, de prendre le vent en tête de peloton pour rattraper les échappés ou de filer son vélo lorsque la star de l’équipe vient de crever. Bref, le gregario c’est le smicard du peloton qui espère mettre du beurre dans les épinards grâce aux primes de victoires récoltées par son équipe… Et à ce petit jeu là mieux vaut être gregario à la Sky que chez Wanty – Groupe Gobert !

  • Pour motiver Romain Bardet, rien de tel que 22,5 km avec Mars contre-attaque en repeat volume 10 dans le casque !
  • Pour les esthètes, rendez-vous dans plus belle la vie pour apprécier les talents d’acteur de Thomas Voeckler.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Étape 19 : Embrun – Salon-de-Provence

– Quelle victoire de Warren Barguil hier, il éclabousse de sa classe cette édition 2017 ! On se régale vraiment avec cette cinquième victoire française, et c’est un étape de prestige qu’il accroche à son palmarès ! Aujourd’hui, nous laissons les Alpes derrière nous. La montagne a rendue son verdict avec la confirmation du maillot jaune de Chris Froome, mais Marseille devra encore le confirmer. Pour l’heure, c’est au fil de la Durance que nous allons rallier les Bouches du Rhône. Les cadors auront sans doute à cœur de célébrer une paix des braves, mais rien n’indique pour autant une étape de transition. Car tous ceux qui n’ont pas encore gagné vont avoir envie d’en découdre dans l’arrière-pays provençal.

– Exactement mon Jeannot. J’ai envie d’appeler l’étape du jour “la consolante des baroudeurs”. Le début de parcours, encore dans les Hautes-Alpes, va leur permettre de fausser compagnie au peloton et ils pourront s’expliquer entre eux dans le Luberon. Une région qui ne sert donc pas qu’à acheter des cigales en terre cuite et des conneries en bois d’olivier. Au passage je te préviens, tu ne me fais pas référence au début de Bienvenue chez les Ch’tis à Salon-de-Provence. Sinon privé de Banon et à la place je te fais bouffer des santons !

Le Colorado provençal

Le Colorado provençal se situe à l’ouest, à l’extrême ouest du département des Alpes-de-Haute-Provence sur la commune de Rustrel dans le Vaucluse. Il s’étend à perte de vue sur une immensité de 30 hectares et doit sa renommée aux nombreuses formations sableuses de couleur ocre (appelées cheminées de fée) qu’il abrite. Nulle trace d’indiens ni de cowboys dans ce Far West provençal qui est plutôt à l’échelle des Minimoys ou d’un Toy Story plutôt que d’un Sergio Leone avec Clint Eastwood en tête d’affiche.

Sucer la roue

Sucer la roue n’est pas une pratique encouragée par la Fédération Française de Cyclisme, ni une pratique fétichiste en vue dans le peloton. Sucer la roue signifie être bien calé dans le sillage de son adversaire direct et le surveiller de près sans jamais effectuer un relais qui lui permettrait de se reposer. De façon générale les cyclistes n’aiment donc pas se faire sucer la roue.

  • Pour se remettre de l’étape la plus longue du Tour, on ira piquer une tête à l’aquapark d’Embrun
  • Et on bouquine un roman de Jean Giono en passant non loin d’un Etap Hôtel de la banlieue de Manosque

Étape 18 : Briançon – Izoard

– Dernière étape de montagne de ce Tour. Dernière occasion pour les grimpeurs de se mettre en évidence et pour Romain Bardet de chiper le maillot jaune à Froome lors de cette arrivée de prestige au sommet de l’un des géants des Alpes : l’Izoard. Partant de Briançon, les coureurs reviendront pratiquement à leur point de départ, à ceci près qu’à l’aller il vont tranquillement descendre la vallée de la Durance, alors qu’au retour il leur faudra gravir le massif du Queyras, par le col de Vars puis l’Izoard, de manière à encaisser un bon dénivelé.

– Ah ça, emprunter l’Izoard par le versant sud depuis Briançon, fallait y arriver ! Les organisateurs ont donc décidé d’y consacrer toute une étape. Mais on les comprend. Moi l’Izoard, c’est un de ces noms qui me file une demi-molle rien qu’à l’entendre. On dit que les grands coureurs se doivent de passer l’Izoard en tête. Aujourd’hui ça tombe bien, vu que c’est l’arrivée ils ont pas trop le choix. Les coureurs ont intérêt à être dignes de ce col et à flinguer une dernière fois. Sinon je leur crache à la gueule à l’arrivée. Y’a des choses qui se respectent dans la vie, merde !

Fumer la pipe

Coppi, Bartali, Bobet, Bahamontes, Merckx, Thévenet, Van Impe… Ils sont nombreux à avoir fumer la pipe dans l’Izoard et on parle de sacrés clients ! Pourtant, aucune trace de tabac-presse ni de bar à chicha dans les lacets du col mythique. L’expression fumer la pipe s’emploie lorsqu’un coureur semble imbattable et, par exemple, qu’il progresse facilement dans une ascension. Si facilement, qu’il pourrait sortir sa pipe et aspirer quelques taffes en toisant ses adversaires du coin de l’œil. Même si fumer la pipe semble assez peu répandu chez les cyclistes actuels, certains joueurs du PSG ont pris l’expression au pied de la lettre et s’enfument régulièrement les bronches dans les bars de la capitale. #SergeAurier

252,632 km/h

C’est la vitesse atteinte à l’occasion du record du monde de ski de vitesse sur la piste de Vars. Pour aller plus vite que l’italien Simone Origone, détenteur de cette marque, il vous faudra nécessairement un moteur ou être en chute libre sur une longue distance. A moins que vous ne tentiez de battre son record ! Les cyclistes font les malins avec le “dopage mécanique” et les moteurs cachés dans les cadres des vélos, mais à moins de miniaturiser un moteur de Lamborghini, ils ne sont pas prêts d’atteindre cette vitesse de pointe, même dans la descente du col de Vars.

  • Superbe archive lorsque Louison Bobet raconte sa montée de l’Izoard et la présence de Coppi sur le bord de la route en train de prendre quelques photos !
  • Si t’as déjà vaincu l’Izoard, achète cette casquette, une bouteille de champ’ et tape un gros wheeling sur la place de la Mairie. C’est toi le patron.

Étape 17 : La Mure – Serre Chevalier

– Nous y voilà enfin. Cette année les Alpes ont été conservées pour le dessert, mais quel dessert ! Encore dans le Dauphiné, les coureurs s’apprêtent à passer en Savoie, en s’engageant dans la vallée de la Maurienne puis, une fois au sommet du mythique Galibier, ils passeront des Alpes du nord à celles du sud. Côté paysages, nous allons caresser l’Oisans et les Écrins.

– Je te sens bien coquin avec les reliefs du jour. Elle est à qui la belle paire d’Écrins… ? Mais c’est effectivement une jolie petite étape pour laquelle il faut rester concentré toute la journée. J’ai checké le ravitaillement avec Paulo, on sera réalimentés en jambon de montagne au sommet de la Croix de Fer, et en reblochon dans le Télégraphe. Impossible de faire une fringale dans le Galibier. Ma seule déception c’est qu’on s’arrête au pied de Serre Che, une dernière petite montée nous aurait valu le génépi.

Emmanuel Hostache

La Mure peut s’enorgueillir d’être la ville natale d’un des plus grands bobeurs français : Emmanuel Hostache. Chers amis cyclistes, un bobeur n’est pas un créateur de bobs Ricard, mais un champion de bobsleigh ! Emmanuel Hostache fait partie des équipages français qui glanèrent des médailles mondiales et olympiques dans les années 1990, avec en point d’orgue le titre mondial à 4 en 1999. Emmanuel était une véritable force de la nature, capable de courir le 100m en 11 secondes alors qu’il pesait plus de 120 kg, également lanceur de disque et de poids, il nous a malheureusement quitté en 2007. En fin de Tour, où ne restent dans le peloton que les courageux, on se doit d’avoir une pensée pour les vrais combattants, les bonhommes qui sont quand même autre chose que des petites natures qui courent derrière un ballon rond !

Le galibier

Sommet mythique du Tour, passage entre Alpes du nord et du sud, le Galibier est également remarquable pour accueillir le monument érigé à la Mémoire d’Henri Desgrange (sur le versant sud). Cycliste (tout premier recordman de l’heure !) et surtout journaliste, il fut, en tant que rédacteur en chef de L’Auto, l’organisateur des premiers Tours de France, de 1903 à 1939. Depuis 1947, le coureur passant en tête du Galibier (ou du col le plus haut du Tour) remporte le prix du “souvenir Henri Desgrange”. Quand on pense qu’il y a des nazes en bagnole qui prennent le tunnel qui passe sous le col et qui ne voient même pas le monument !

  • Pour faire face aux embouteillages provoqués par l’afflux de skieurs lyonnais et parisiens, l’office de tourisme a créé une page web. Ça doit être un sacré bordel pour en arriver là.
  • Si tu ne participe pas au TDF, impossible de remporter le prix Henri Desgrange. Par contre tu peux devenir le roi de la montagne sur Strava et te choisir un blaze qui claque encore plus que Lars Boom !

Étape 16 : Le-Puy-en-Velay – Romans-sur-Isère

– La dernière semaine du Tour débute et le classement général est toujours aussi serré avec 4 hommes en moins de 30 secondes et un Christopher Froome aussi serein qu’un 3ème SEGPA avant les résultats du brevet des collèges ! Les Alpes se profilent à l’horizon et les occasions de se montrer vont se faire rares pour les équipiers en quête de victoire d’étape, c’est tout l’enjeu du parcours du jour qui nous mènera de l’Auvergne jusqu’au pied du Vercors, à Romans-sur-Isère. Quant au profil… et bien je laisse Lolo nous en parler, s’il accepte de bosser un peu !

– Ho nooon Jeannot, t’es dur. C’est presque plat sur la fin, aujourd’hui ça va sprinter. Laisse-moi me remettre de la journée de repos steuplé. C’est parce que je t’ai cassé ton coup avec l’hôtesse Cochonou ? Quel rabat-joie !

– J’aimerais juste pas tout me taper une fois de plus parce qu’hier Monsieur Lolo était encore chargé comme un coureur italien des années 70 ! T’es gentil avec les étapes de plat mais aujourd’hui tu vas pas roupiller et même que c’est toi qui va te taper le topo sur le Saint-Félicien… vu que tu vas de toute façon en boulotter 1 kilo ce soir !

3

Décidément cette édition du Tour m’aura permis de renouveler ma cave, après les Côtes-de-toul, le Champagne, le Nuits-Saint-Georges, le Pécharmant, le Fronton et le Gaillac nous passons aujourd’hui par Crozes-Hermitage, ça va me coûter un bras cette affaire ! Pour le Crozes-Hermitage rouge c’est un peu comme le podium à Paris, on tolère seulement 3 cépages : sur la plus haute marche du podium la Syrah, tandis que Roussanne et Marsanne complètent le podium quasi-ex-aequo. Ça m’évoque un peu le trio de tête Froome, Aru, Bardet, un beau millésime cette édition 2017 !

Chambon sur Lignon

Avant de quitter la Haute-Loire, le peloton va traverser Le Chambon-sur-Lignon. Rien de moins que “le village des justes” ! Durant la seconde guerre mondiale un grand nombre de villageois sont venus en aide à des Juifs en les cachant dans des fermes ou dans la montagne, en les aidant à quitter la France ou en leur fournissant des papiers. Cet engagement, qui a coûté la vie à certains d’entre eux, a valu au Chambon d’être l’une des deux seules communes d’Europe à se voir attribuer le titre de “Juste parmi les nations”, pour que tous ses habitants soient honorés collectivement. Aujourd’hui la maire du village n’est autre la mère de Laurent Wauquiez… qui perpétue la tradition communale d’accueil des réfugiés… à l’inverse des déclarations du fiston.

  • Après Troyes, nous revoici dans un haut lieu des magasins d’usine. Après avoir été une capitale de la chaussure, Romans vise les mamans accros au Desigual pour s’en sortir.
  • Avant Romans on passe par la patrie du Saint-Félicien, un fromage à pâte molle et à croûte fleurie. Rien à voir avec Brigitte Trogneux.

Étape 15 : Laissac-Sévérac l’église – Le-Puy-en-Velay

– Ultime journée avant un lundi de repos bien mérité pour le peloton. Et ce sera d’autant plus mérité que la traversée de l’Aubrac ne sera pas une partie de plaisir. Début et fin d’étape sont accidentés, de part et d’autre du plateau de l’Aubrac qui va obliger les coureurs à pédaler en altitude, dans des conditions climatiques incertaines. Il parviendront finalement dans la capitale du Velay : Le Puy dont l’une des spécialité est la verveine… ce qui ne vous fera pas de mal pour la journée de repos Lolo.

– Haha, t’es dur avec moi Jeannot, mais apparemment t’es pas au courant qu’ici le verveine est une liqueur ! J’avoue qu’hier je t’ai un peu laissé te démerder, les vins de Gaillac ça incite plutôt à la sieste. Je pense qu’avec ce profil, ça va barouder dès le début d’étape et, si ça ne suffisait pas, le final sera le coup de grâce pour puncheurs. On va bien s’amuser et on se fera une verveine à l’arrivée, promis.

Courtol

Au tournant des XIXe et XXe siècle, la région du Puy-en-Velay fut arpentée par un personnage à la limite du légendaire : Courtol. A l’époque, l’administration offrait des récompenses pour la capture de vipères, considérées comme des animaux à éradiquer. A l’instar de Crocodile Dundee chassant les reptiles australiens, Courtol se rendit célèbre en étant le plus grand chasseur de vipères de son temps. Il était capable d’en tuer plusieurs milliers par an et, élégance ultime, il se confectionna un costume en peau de serpent ! Se croyant immunisé contre le venin, il finit tout de même par succomber à une morsure. #Fail

Les puys

Le terme puy recouvre des reliefs ou montagnes au profil arrondi utilisé essentiellement pour désigner des monts du Massif Central, le point culminant du massif étant le Puy de Sancy qui s’élève péniblement à 1885m. En effet, Le Massif central fait partie des montagnes françaises de seconde zone, au même titre que les Ardennes et le Massif armoricain, c’est une vieille montagne toute rabougrie qui remonte à l’époque hercynienne. Et quand t’es un massif montagneux classé dans la même catégorie que le massif armoricain, c’est pas glorieux, on va pas se le cacher !

  • La verveine n’est pas forcément une sage tisane, on fait même des Mojit’auvergnat
  • En traversant l’Aubrac, on imagine bien Courtol en featuring avec Nicki Minaj dans le clip d’Anaconda
  • Ça nous donne envie de réviser notre filmographie des films d’horreur avec des serpents !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Étape 14 : Blagnac – Rodez

– Une belle étape de transition au programme aujourd’hui. Elle s’élancera des vignobles du Sud-ouest avant de traverser le nord du Tarn. Nous passerons notamment par le bassin minier de Carmaux, patrie de Jean Jaurès, avant de rallier le pied du massif central et la capitale de l’Aveyron. Dans le pays des templiers, on s’attend à ce qu’il fasse très chaud et que des baroudeurs profitent des envies de détente du peloton après deux jours dans les Pyrénées.

– En parlant d’envie de détente, j’ai découvert un plat de saison excellent : le cassoulet ! Que j’ai accompagné de petits vins légers des environs de Fronton, Buzet et Gaillac. Entre ça, la chaleur, et le fait que les téléspectateurs du jour vont en avoir que pour l’hélico, j’ai envie de rendre hommage à Jean Jo en prenant un semi-RTT : réveil-matin à 30 kilomètres de l’arrivée, je vais profiter de la course pour digérer les haricots…

Blagnac

Cette 14ème étape s’élancera de Blagnac, capitale de la Haute-Garonne, puissant centre économique tournée vers l’industrie et les hautes technologies. Autour d’un des plus grands aéroports de France, on y trouve le siège d’Airbus, géant mondial de l’aéronautique et premier employeur de la région, ainsi que de multiples entreprises du transport aérien et de l’aérospatiale. On notera qu’à proximité, dans la banlieue de Blagnac, vous pourrez éventuellement vous aventurer à Toulouse, une petite cité typique qui a su conserver tout son charme.

1,3

J’ai fait des maths et le pack des 8 avants de Gaillac pèse 816 kg tandis que les 9 coureurs de l’équipe Movistar atteignent environ 580 kg. Même en rajoutant les vélos et le directeur sportif nous avons un rapport défavorable de 1,3. Et pourtant j’ai compté Valverde qui est out depuis la première étape !

  • Il y a 2 jours on a appris que Zaz a fait un rap en pantacourt sur le thème de la charcuterie et de l’Aveyron… Et puis nous avons perdu notre innocence, notre dignité, et toute foi en l’être humain.
  • Pour nous remettre de nos émotions, en conduisant vers Rodez on a écouté la ballade de Booba sur la Veyron. La Bugatti Veyron.

Étape 13 : Saint-Girons – Foix

– Le Tour met souvent à l’honneur un massif ou une région, plus rarement un département. Ce sera le cas de cette 13e étape en forme de tour de l’Ariège. Une étape courte et nerveuse de seulement 100 km, mais dont le profil escarpé devrait favoriser les attaques. Après la victoire de Bardet et la prise de pouvoir de Fabio Aru à Peyragudes il y aura 2 courses aujourd’hui : celle entre les favoris au général et celle des prétendants à la victoire d’étape. On espère que les seconds couteaux vont également s’en donner à cœur joie sur ce profil, qui va nous donner une dernière fois l’occasion d’admirer les magnifiques paysages des Pyrénées.

– Je l’avoue j’ai un petit faible pour ces étapes, pas vraiment là pour le général, mais où à peu près tout le monde peut espérer gagner à l’arrivée. Là faut de la tactique, du culot, de la réactivité… Va falloir être attentif à tout, et ça va pas être facile après le bal du 14 juillet qu’on s’est fait hier ! Hahaha, t’as des cernes mon Jeannot, c’est bien que t’aies lâché tes cahiers. Tu m’as fait plaisir sur la piste de danse… vivement la coupure pub que tu me racontes comment ça s’est passé avec la petite hôtesse Cochonou.

– Lolo… arrête s’il te plait… on envoie la pub.

Crampagna

Vous savez sûrement que la rivière Ariège est aurifère ! Dans la partie entre Crampagna et Saverdun le cours d’eau attire les orpailleurs de tout l’hexagone. Une vraie fièvre de l’or ! Pour les congés d’Août je pensais faire plaisir à ma femme en prenant une location le long du cours d’eau, elle m’a rétorqué que j’étais radin et que c’est beaucoup plus facile de trouver de l’or chez les joailliers… J’ai préféré annuler.

Piocher (Synonyme : Thomas Voeckler)

Piocher ne veut pas dire tirer une carte au hasard dans la main de son adversaire. On utilise cette expression pour décrire un coureur en pleine ascension qui progresse difficilement au prix de grands coups de pédales assez inélégants. Si vous croisez Chris Froome en train de piocher, passez-lui un piolet, une barre de grany, une corde et quelques mousquetons. Non on déconne, ne faites rien.

Enregistrer

Étape 12 : Pau – Peyragudes

– La grande étape pyrénéenne de ce Tour est au programme. Elle s’élancera naturellement de Pau, pour gagner la station de Peyragudes. C’est notamment la fin de l’étape qui sera émaillée d’ascensions redoutables, avec en point d’orgue le Port de Balès et la double montée finale vers Peyragudes. On espère donc aujourd’hui une belle explication entre les favoris, avec des grimpeurs en arbitres.

– Oui mon Jeannot, une belle étape sur le papier, avec une petite mise en jambe dans la vallée avant d’attaquer les choses sérieuses. Mais je te préviens que tu vas me faire un effort de prononciation pour le « s » du Port de Balès. Franchement : Lanespède, Sengouagnet, Peyresourde… t’entends pas comme ça chante ! Quand je pense que t’as demandé des « pains au chocolat » ce matin… t’es vraiment pas la moitié d’un Parisien !

Tarbes

Bon on va pas se le cacher, Tarbes c’est pas vraiment Saint-Trop’, les quelques pèlerins égarés qui s’y attardent décrivent plutôt une ville industrielle un peu grisâtre et mal aimée. Pour certains c’est un peu le purgatoire sur le chemin de Lourdes, lieu des apparitions racontées par la célèbre Bernadette Soubirous. Pourtant, Tarbes a également ses stars locales. Pour vous remonter le moral lorsque l’hiver se fait long et rude au pied des Pyrénées, rien de tel que d’écouter le répertoire enjoué, la bonne humeur, et la joie communicative de la chanteuse Barbara ! Sinon, vous pouvez opter pour Yvette Horner. On ne juge pas.

Ombrée et Soulane

Rien à voir avec Jacquie et Michel. La station de ski de Peyragudes est composée de 2 stations : celle de Peyresourde versant Hautes-Pyrénées, et celle des Agudes en Haute-Garonne. Cette double exposition est l’un des avantages de la station qui a un versant exposé à l’adret (ou soulane) et l’autre à l’ubac (ou ombrée), ce qui est bien pratique quand tu as oublié la crème solaire et les lunettes de soleil en bas des remontées mécaniques.

  • En passant par Tarbes on se replonge dans la discographie d’Yvette Horner. Ou pas.
  • Sinon, on a toujours pas compris pourquoi Chris Froome descend Peyresourde de cette façon…

Enregistrer